Réduire ses frais bancaires

Les frais bancaires s’additionnent au fil des mois entre frais de tenue de compte, commissions d’intervention, cotisation de package ou de carte bancaire et autres. Quelques solutions existent pour les réduire et effectuer plus d’économie.

Connaître le coût de fonctionnement de son compte bancaire

Pour le savoir, il suffit de prendre votre relevé de compte mensuel et de voir la mention où est écrit le montant total des frais bancaires prélevés au cours de la période concernée. Au titre de la gestion du compte courant, au cours du mois de janvier de chaque année, vous recevez également un relevé annuel des frais bancaires perçus au cours de l’année précédente : agios, services, moyens de paiement, virements sur une année et bien d’autres encore. Notez que le relevé montre les frais détaillés par services et le total des frais perçus.

Identifier le coût des incidents de gestion de son compte bancaire

Pour identifier tous les coûts liés à un éventuel découvert, référez-vous à votre relevé annuel de frais bancaires dont les agios, les frais de rejet de paiement, les éventuelles commissions d’intervention en cas de dépassement de découvert ou autres incidents de paiement. Si vous trouvez qu’il est nécessaire de négocier une augmentation du montant de votre autorisation de découverte bancaire avec votre banque, vous pouvez pratiquement le faire. Ainsi en de dépassement, vous éviterez les commissions perçues et le taux d’intérêt appliqué dans le calcul des agios sera nettement moins élevé.

Réduire les frais bancaires inutiles

A l’ouverture de votre compte bancaire, vous avez souscrit à un package ou vous avez choisi une carte bancaire très haut de gamme avec des frais très élevés alors que vous vous êtes rendu compte que vous avez peu utilisé les services ou pas du tout, une solution s’offre à vous. Contacter votre conseiller bancaire afin de souscrire à un produit moins coûteux et plus axé sur vos besoins. Quant au package avant de prendre ce choix, assurez-vous que vous allez utiliser tous les services le composant. Voyez si souscrire séparément aux services correspondant exactement à vos besoins ne reviendrait pas moins cher pour vous.

Pour réduire vos frais bancaires, faites également attention aux retraits d’espèces payants sur les distributeurs automatiques des établissements de réseaux bancaires concurrents. Une autre alternative se propose aussi à vous comme la souscription à une banque sans frais, ou presque. Ce sont souvent les banques en ligne qui affichent des tarifs inférieurs à ceux des banques traditionnelles. Certains clients choisissent d’ouvrir un compte puis disposer d’une carte bancaire sans passer par une banque traditionnelle. Chez les buralistes et les néobanques, ils peuvent ainsi ouvrir un compte de paiement. Pour les personnes fragiles financièrement, il serait mieux de bénéficier de l’offre spécifique (OCF).